Cuisiner sucré sans four : les pancakes

Bonjour,
C’est le mois de l’innovation puisque j’ouvre un nouveau numéro sur « Que faire à manger quand on vit dans un 16m2? ». Pourquoi ? Parce que j’occupe un petit studio et que préparer des repas lorsqu’on a une cuisine minuscule, où on a peine la place d’entreposer la vaiselle et les boites de conserves, qu’on n’a pas de plan de travail et surtout pas de four, on se sent assez vite limité. Dans ce cas, on va à l’essentiel et on évite tout ce qui est trop élaboré, sauf qu’il y a un hic: j’aime cuisiner ! Et quand on a envie de préparer une pâtisserie ? La tâche se complique davantage encore ! C’est le sujet de ce premier numéro.

Contrainte, j’ai abandonné mes traditionnels gâteaux aux chocolats et me suis un peu creusée la cervelle (30 seconde en réalité) pour savoir ce que je pourrais faire. J’avais envie de quelque chose qui me rapproche de ma bretagne, mais honte à moi, retourner les crèpes ça me fait peur. Ne voulant pas me risquer à cet excercice perilleux, j’ai décidé de faire des pancakes ! Ce sont aussi des crèpes sauf qu’elles ne viennent pas vraiment de ma région… Je triche un peu, c’est vrai.

J’ai commencé à en faire, fin novembre, depuis les pancakes c’est un peu devenu ma spécialité ! Bon, bien sûr, je n’ai pas inventé la recette des pancakes, mais celle que je fais, je la réussi plutôt alors je vais vous la transmettre. J’ai trouvé la recette originale sur le site MARMITON, je ne me suis pas trop cassée la tête, puisque c’est la première qu’on trouve grâce à notre ami google, mais j’ai disons, remplacer un ingrédient et augmenter certaines doses. Et surtout, à force d’essai, j’ai acquis quelques trucs et astuces pour réussir des pancakes à coup sûr !

Les ingrédients pour une quarante de pancakes à partager ou à manger seul le matin:

Il vous faudra 250 g de farine, 40 g de sucre (j’ai rajouté 10g par rapport à la recette d’origine, je ne suis pas très sucre, mais pour le coup ce n’est vraiment pas de trop), 2 œufs, 1 sachet de levure traditionnelle et 1 sachet de sucre vanillé, 65 g de buerre1 pincée de sel30 cl de lait.

pate à pancakes

Les secrets de fabrication de June :

Je ne vous dirais pas quel ingrédient ajouter après l’autre, c’est l’étape de la recette que personne ne suit car finalement on les rajoute tous un peu comme on veut. En revanche, j’aurai quelques recommandations à vous faire. Concernant la farine attention à ne pas en choisir une trop épaisse, sinon la pâte risque de ne pas s’étaler au moment de la cuisson. Personnellement, j’utilise de la farine blanche T45. Elle est idéale pour les crèpes, puisque c’est la plus légère. Vous pouvez utiliser la T55 qui est bien aussi, mais pas au delà. Le principe est d’avoir un produit qui reste relativement léger, le pancake est suffisamment consistant comme cela. Pour le sucre, j’ai été habitué à utiliser le sucre roux, je trouve qu’il donne un meilleur gout. Concernant le beurre, en tant que bretonne qui se respecte je n’utilise rien d’autre que du beurre au sel de guérande pour la cuisine.

Ce qui fait le petit truc en plus de ma recette, c’est d’utiliser du lait de soja au lieu du lait de vache. J’ai arrêté le lait de vache depuis peu, car on m’a appris qu’il fixait les toxines. Etant malade de façon chronique, je me suis dis qu’il était temps de faire un sevrage, mais pour rien au monde je ne pourrais me passer de mon éternel chocolat chaud le matin. En toute sincérité, le premier petit déj’ au lait de soja, j’ai cru que je n’allais pas le digérer, mais après plusieurs prises tout va pour le mieux. Et je vais peut-être vous étonner, mais c’est loin d’être désagréable ! Entre-temps, j’ai fini mon fond de bouteille de lait de vache pour ne pas le laisser perdre et en comparaison, j’ai trouvé ça fade…. Le lait de soja apporte un petit gout en plus et rend les pancakes plus léger. Je compte tester la recette avec d’autres laits végétaux, comme le lait de noisette ou le lait d’amande.

Quelques autres petites choses à savoir sur la pate à pancakes : Ne jamais, je dis bien, ne jamais mettre le beurre quand vous n’avez mis que les oeufs et le lait. C’est la dernière étape à faire, sinon, vous allez vous retrouver avec des grumeaux, puisque le beurre ne va pas se mélanger et va durcrir. Deuxième chose: laissez reposer la pâte au minimum une heure au frigidaire, c’est ce qui vous permettra d’avoir de beaux pancakes qui vont faire des petites bulles à la cuisson. Dans votre poele, il n’est pas necessaire de rajouter de matière grasse lors de la cuisson. Si vous rajoutez du buerre comme avec les crépes, vos pancakes ne vont pas dorer. Personnellement, je mets juste un filet d’huile d’olive que j’étale avec un sopalin pour la première cuisson. C’est amplement suffisant. Concernant la quantité de pate à mettre dans la poèle, je mets une cueillière à soupe par pancakes. Vous savez si vous avez réussi votre pâte, si elle s’étale toute seule dans votre poèle tout en gardant une certaine épaisseur.

pancakes

Quand on voit le résultat, ça fait plutôt envie non ? Et encore… Vous n’avez pas l’odeur qui accompagne ces succulents pancakes. S’ils vous vont envies, n’hésitez pas à reproduire cette recette avec mes petits secrets de fabrication. Vous m’en direz des nouvelles !

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN *-* Pancakes *-*
    Elle est chouette ta recette =) et je confirme pour le lait de vache, mauvaise idée si tu es sujette aux virus & autres qui traînent ^^ (et pis c’est bon le lait de soja *w* avec des tonnes et des tonnes de chocolat!… //PAN//)

    J’vais faire des pancakes cette semaine, tiens \o/

    Niveau farine, y’a le mélange farine de riz/farine de maïs (2/3 et 1/3 qui marche plutôt bien) et le sucre roux, c’est la vie \o/

    J'aime

    1. ah je ne connaissais pas la farine de riz. J’utilise le basic. Mais pourquoi pas 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s