Mon calendrier de l’avent

À quand remonte mon dernier calendrier de l’avent ? Peut-être quand je croyais encore au Père-Noël, ou dans tous les cas, avant mes dix ans. C’est dire si ça date.  Mais cette année, j’avais envie de retourner en enfance, de compter les jours avant cette fameuse veille de Noël. Ce soir, mon chéri devait m’en acheter un en allant faire les courses (je suis chanceuse n’est-ce pas ? Un homme qui fait les courses ! D’habitude on les fait ensemble, mais c’est dernier temps, c’est chacun son tour. Bref !)
Quelle n’a pas été ma déception, lorsqu’en rentrant il m’a annoncé qu’il n’y avait plus. « Non, c’est une plaisanterie ?« , mais non ce n’en était pas une ! Cependant, mon adorable chéri, avait tout de même penser à me rapporter une belle boîte de chocolats. « Mouais, c’est pas un calendrier« , lui répondé-je, dédaigneuse.  » Tu as regardé ce que c’était au moins ?  » Je lis sur le paquet: « coeur guimauve, enrobé de chocolat au lait« . « Trop coool ! » Vous l’aurez compris j’adore ça ! Bien évidemment, une fois la deception passée, je le remercie (Quand même !)

Bon maintenant, il faut que je trouve un moyen de me fabriquer un calendrier. En plus, il y a pile le nombre de chocolats qu’il faut. Je pense très fort et met en route mon imagination. Non, ça va pas fonctionner… Trop compliquer… Pas les accessoires nécessaires. Eh bien oui, lorsqu’on a qu’une paire de ciseau, des feuilles et des crayons, ça limite les possibilités. Une idée me traverse: les numéros seront en dessous des chocolats au lieu d’au dessus et on va rajouter de la couleur pour que ça fasse jouliiiie ! Bon, après une heure de découpage et de coloriage, ça fait un peu calendrier pour enfant de cinq ans, mais je m’en fiche car c’est MON calendrier de l’avent ! Et puis, je suis tout de même contente !

calendrier de l'avant 3 dec 2013

Chaque jour j’aurai le plaisir de déguster mon petit chocolat, en me languissant de ce fameux 24. Et pour m’imprégner davantage de l’esprit de Noël, j’ai téléchargé des musiques de Disney à écouter tous les matins dans le bus, à défaut de pouvoir les regarder (on va attendre les vacances pour ça). Je suis folle ? Non ! Avec Noël qui approche, je retrouve mon âme d’enfant, chose que je n’avais pas faite depuis très longtemps, trop occupée à grandir et à murir. Les enfants possèdent une qualité qu’on ne devrait jamais perdre: la capacité de s’émerveiller d’un rien !

Nb: je vous rassure je n’ai pas déjà mangé tous mes chocolats de la semaine, j’en ai juste enlevé quelques uns pour vous montrer.

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. leleu bruno dit :

    Et le 25 restera juste 2 coeurs amoureux.

    J'aime

    1. 2 coeurs séparés puisqu’on ne sera pas ensemble le fameux jour de Noel.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s