Coup de coeur pour Mutante !

 

Plumes et manuscrits #3: Critique « Le sang des chimères » Tome 1 de Sophie Dabat

Les éditions du Riez est l’une des premières maisons d’édition que je suis, depuis que j’ai vaguement découvert le milieu. Pourtant, ce n’est que le deuxième livre que je commande chez eux ! (plus précisément le premier, puisqu’il s’agissait d’une BD accompagné d’un CD que j’adore « le pantin sans visage »).  C’est par le biais des pré-commandes du second tome du sang des chimères que j’ai découvert Mutante. Le résumé m’a aussitôt parlé puisque cela se rapproche de mon univers et de ce que j’aime lire. Les critiques de divers journalistes ont suffit à me convaincre qu’il fallait que je me le procure !

mutante

J’ai donc commencé ce livre, non sans une certaine hate, après avoir terminé « La Reine des Damnés » de Anne Rice, l’un de mes auteurs favoris. Après une telle lecture, j’aurais pu être déçue, cependant, ça n’a nullement été le cas ! Dès que j’ai été plongé dedans, je n’ai pas pu m’arrêter ! Sophie Dabat a une plume fluide, avec un vocabulaire intéressant. Elle prend le temps de nous plonger progressivement dans la tourmente de Syrine. Peut-être un peu trop lentement. Cependant, Mutante est tellement adictif que cela n’est nullement gênant, on veut savoir la suite et c’est tout ! Dans le dernier quart du livre, l’événement tant attendu survient ainsi que tous les problèmes qui l’accompagnent.

Malgré que « le sang des chimères » met en scène une héroïne de seize ans qui est encore au lycée, le récit est quand a lui très mûr. Il y a des passages qui sont  psychologiquement assez dur à supporter. On se dit « non c’est pas possible, c’est affreux ! Comment va-t-elle pouvoir s’en sortir après ça ? » Le lycée et la famille prend une part très importante dans l’histoire, si bien qu’on est encré dans un cadre réel, ce qui ajoute beaucoup en crédibilité. L’adolescente est confrontée à des problèmes que peuvent rencontrer n’importe quel individu de son âge, ajouté à cela des faits surnaturels qu’elle doit gérer. Les personnages secondaires sont également très bien travailler puisqu’ils ont chacun une personnalité qui leur est propre, avec leur façon de s’exprimer et de se comporter. De plus, le fait que l’action se déroule à Rennes, au lycée Anne de Bretagne, m’a d’autant plut que j’habite à côté. J’ai donc parfaitement pu me représenté le cadre du livre.

Si j’avais quelques points négatifs à émettre, je dirais que je trouve dommage que le prologue soit sous forme de journal intime, qu’on le retrouve 2 – 3 fois au début pour ne finalement pas l’exploiter par la suite. De même lorsqu’elle communique avec ses amis de Marseille, elle écrit sur son blog en langage SMS vraiment très poussé, j’ai trouvé ça exagéré et pas utile. Fort heureusement, on ne retrouve ce genre de passage que cinq, six fois dans un bouquin de quand même 553 pages.

Avant de clôturer cette chronique (désolé je suis longue, j’ai beaucoup de choses à dire et encore, je me restreins !), je tiens à signaler que le choix du format poche de la part des éditions du Riez est vraiment excellent : petit prix pour le lecteur, mais un maximum de plaisir car l’objet en lui même est de qualité !

J’ai rarement été aussi emballée par un livre écrit par une nouvelle auteure Française. Ce premier tome est vraiment une réussite. Je le recommande vivement à tous les mordus de Fantastique, d’autant plus qu’il met en scène une créature qu’on ne rencontre pas habituellement et qui est rattaché à la culture islamique. Original, non ? Au prix de 9,90 il n’y a vraiment pas à hésiter !

Toutes les infos sur le livre ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s