Dans la famille « je vous emmerde », je demande la fille et tous ses petits copains.

Je me suis faites réveillée cette nuit vers une heure du matin par des cris monstrueux à répétition comme si l’homme qui beuglait allait tuer ce fameux « Vincent ». Je crois que la peur m’a prise immédiatement au ventre. Que se passe-t-il ? Comme je dormais d’un profond sommeil, je ne savais même plus où je me trouvais: dans le salon ou bien dans la chambre ? Et dans quel côté du lit je suis ? Quelle fenêtre donne sur la rue ? Sont-ils dans la rue ou dans notre cour ? J’ai mis plusieurs minutes avant de reprendre mes esprits. Je n’ai pas vraiment fait attention à ces cris déments, cela arrive parfois lorsque des gens bourrés passent sous nos fenêtres pour rentrer chez eux. Que voulait-il à ce Vincent ? Ah qu’il lui ouvre ! Bah qu’il le fasse et qu’on n’en parle plus ! Sauf que ça ne s’est pas arrêter…

Je me suis assoupie plusieurs fois et à chaque fois je me suis faite tirée de mon sommeil par le bruit qu’ils provoquaient. Puis vient ce moment terrible où tu ne peux plus fermer l’oeil, que la colère monte et que tu ne demandes qu’une chose: que cela cesse ! Mon copain a appelé les flics lorsque ces joyeux fanfarons ont commencé à péter des bouteilles dans la rue ainsi que des rétros. La situation visiblement dégénérait. Aucun de nos voisins n’intervenaient, car qui sait ce qu’une bande d’idiots complétement bourrés auraient pu nous faire…. On a attendu que la police arrive, on a attendu… 15 minutes… Les casseurs s’en vont, mais le bruit ne se tarie pas pour autant dans l’appartement d’en face, un peu plus bas (le panneau à louer n’a même pas encore été décrochée). 20 minutes… Un homme intervient pour leur demander de baisser leur musique, mais celui-ci se fait littéralement envoyer chier:  » Appelle les flics, appelle les, va s’y « sous entendu:  » pauvre con, on l’a baissera pas notre musique, on en a rien à faire que tu te lèves demain à 6h30, on en a rien a foutre que tes gosses ou même tout le voisinage ne peuvent pas dormir, nous on fait la fête !’ Cette nouvelle locataire, tout juste majeur, se croyait tout permis sous prétexte qu’elle a son appartement. 30 min toujours personne… De nouveaux voisins viennent la voir pour qu’elle cesse ce « bordel », mais rien n’y fait !

3 heures et demi du matin, j’ai des envies de meurtres et mon copain aussi. Romain rêverais d’avoir son bouledogue américain pour aller les voir et moi je pense à la bat de bassball de mon frère qui est chez mes parents pour aller casser leur sono. Comment voulez-vous que des personnes ne fassent pas justices elle-même quand la police ne vient pas alors qu’on lui a informée un tapage nocturne avec violence ! Je comprends ces gens qui par un excès de folie, poussés à bout, en viennent à les menacer d’un fusil. Est-ce cela la nouvelle jeunesse ? L’homme se dégrade-t-il au fur et à mesure des générations ? Comme si les tares se transmettaient ou que les jeunes devaient battre des records de conneries… Le problème n’est pas de boire et de s’amuser, mais l’irrespect doublé d’un égoïsme démesuré !

Il aura tout de même fallut que j’appelle à mon tour le 17 pour qu’une équipe vienne sur place. Nous avons constaté les dégâts au moment où la police est arrivée : des bouteilles cassées jonchaient le sol, un gamin escaladait le mur pour rentrer par la fenêtre, leur porte d’entrée était cassée. La musique s’est immédiatement éteinte. Les jeunes rigolaient moins. Ils inventent des excuses bidons pour expliquer les dégats. Tantôt c’est à cause « des gens qui passaient dans la rue », tantôt « des personnes du vernissage (nous sommes au dessus de la salle, il n’y avait PAS de vernissage). Sans cette intervention, nous n’aurons pas pu profiter des dernières heures de sommeils qui nous restaient. Pour les rétros et les essuies glace cassés, les tags, nous le constatons ce matin même ! La nature humaine est plus que navrante et ce n’est pas avec 135 euros d’amende qu’elle rachètera une conscience, ni même une bonne conduite.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s